Guilhem Gros

Récit d’une journée de rêve

Un matin de dimanche pas comme les autres, une bande de huit mecs un peu spéciaux, une mission commune à concrétiser, et pas des moindres..

Nous avions pris très à cœur cette ultime rencontre face à Cahors. En sortant la meilleure feuille de match possible, ajustant les appariements, débusquant la composition adverse, nous étions à bloc pour venir rosser nos rivaux sur leur territoire. Une heure et demie de route à la fraîche et une bonne brasserie pour la cohésion d’équipe, car un bon tarnais ne se bat jamais le ventre vide !

En remerciant le contre-jour, la fabuleuse écurie d’Albi 1 accompagnée de Jean-Claude son plus fidèle supporter (et acolyte quand il faut mettre les mains dans le cambouis) vous salue !

Une fois que nous nous en étions mis plein la lampe, et Ludovic peut en témoigner l’esprit léger, nous nous sommes prêtés à une douce marche digestive vers la victoire.

Attaquons les choses sérieuses; car manger c’est bien, mais farcir du Cadurcien c’est mieux !

La feuille de match

Cahors 1Albi 1
MARTY Damien 1989 (blancs)LOPEZ Gerard 1850 (noirs)
THAMIER Stephan 1804TAURINES Charles 1930
RAYNAL Francois 1880CONNAT Ludovic 1778
LEMASCON Hugo 1834GROS Guilhem 1692
CHARTIER Gilles 1802COUET Justin 1683
BUSSACCHINI Michel 1804PALOMAR Felix 1623
VERMUNT Joris 1768FABRE Philippe 1670
DAVAL Christophe 1530AUREJAC Pierre 1445

La compo finale des équipes, avec la surprise du chef côté albigeois ! Un Gégé au premier échiquier, pas sûr qu’un simple badaud y eut misé le moindre Kopeck ! Avec pour objectif de bétonner aux noirs dans un probable affrontement avec Damien Marty, Gérard soulageait aussi toute l’équipe en décalant les elos d’une rangée, ce qui aura son importance. De plus, nous avons fait le pari de placer Ludovic, Justin et Philippe aux noirs, joueurs à l’aise avec leur répertoire. A l’inverse, Charles, Félix et moi étions plus aptes à jouer pour l’initiative et planter le point. A noter que Pierre avec un trop gros écart elo par rapport aux autres était forcé de jouer aux blancs au 8e échiquier.

Les visages fermés pour certains, moins pour d’autres, la concentration était mot d’ordre dans les derniers instants avant le chaos.

Avec forcément un petit pincement au cœur au moment du dernier lancement de pendule de cette saison d’interclubs, les premiers coups furent balancés sous les yeux de Jean-Claude, et de son œil de théoricien hors-pair. Un gambit Morra à la table 1, une belle sicilienne tendue du slip pour Charles, un 1.e4 Cc6 pour notre Ludo, tout partait comme sur des roulettes.

Et rapidement, nous avons pris le match à notre compte. Grâce à une belle offrande de dame de Christophe Daval à notre Pierrot, nous prenions l’avantage au bout d’une grosse heure de jeu. Dans l’enchaînement, monsieur Ludovic a fait parler de sa magie une fois encore en miniaturisant François Raynal aux noirs. Fourbue de ses 6 pièces de moins, la bête blessée abandonne. 2-0, il ne nous reste plus qu’a gérer l’écart à l’aide du coaching de Philippe, et c’est dans la poche !

Pendant ce temps là, le combat fait rage sur tous les échiquiers, tandis que Charles, comme un poisson dans l’eau dans une partie d’attaque, domine outrageusement son adversaire. Gagnant un pion, puis deux, puis trois, il se dirige tout droit vers le gain. Notre valeureux guerrier place Justin, Philippe, Félix et moi dans un fauteuil pour assurer 1 point sur 4 car le match nul nous suffit pour monter en Nationale 3 !

Après 20.Txe5 ! et un beau clouage latéral, Charles va bénéficier d’une partie facile et ne laisser aucune chance à son adversaire Stephan Thamier (1804).

Suite à sa victoire écrasante, une tremblement de terre au premier échiquier ! Alors que Gérard menait confortablement sa partie en ayant étouffé toute velléité blanche avec une pièce d’avance, il craque dans le zeitnot et laisse un mat esthétique à son adversaire. Premier point concédé, belle prestation tout de même après plus d’un an de déboires sans pouvoir toucher un échiquier. Le club t’adresse tous ses remerciements pour ce combat non sans honneur.

Par la suite, Félix, Justin et moi avons sécurisé trois nulles stratégiques pour assurer le gain du match et la montée. Quand le sort du match fut scellé et l’heure de la délivrance venue, notre Philippe bien aimé n’a pas pu s’empêcher de vendanger sa position sous le coup de l’émotion (on le comprend). Score final : 3-2 et une promotion tant espérée !

Cahors 12 – 3Albi 1
MARTY Damien 19891 – 0LOPEZ Gerard 1850
THAMIER Stephan 18040 – 1TAURINES Charles 1930
RAYNAL Francois 18800 – 1CONNAT Ludovic 1778
LEMASCON Hugo 1834X – XGROS Guilhem 1692
CHARTIER Gilles 1802X – XCOUET Justin 1683
BUSSACCHINI Michel 1804X – XPALOMAR Felix 1623
VERMUNT Joris 17681 – 0FABRE Philippe 1670
DAVAL Christophe 15300 – 1AUREJAC Pierre 1445
Les résultats finaux de cette rencontre trépidante !

C’EST FAIT !

Albi 1 monte en Nationale 3 et rejoint Castres pour un derby d’anthologie l’an prochain. Bravo à toute l’équipe et rendez-vous dès septembre prochain pour évidemment viser la montée en Nationale 2.. Tant qu’on y est..

.Quant aux autres équipes, Albi 2 est allée s’imposer pour le dernier match de sa saison face à Castres 2 grâce à des victoires de Denis, Daniel et Christian. Albi 3 s’incline contre Blaye-les-mines, équipe guidée par un Nicolas Arlabosse toujours chaud bouillant.

Conclusion générale et statistiques de la saison

Je vous joins les travaux d’analyses de notre fin technicien Patrice, sans lui que ferait-on pour sortir le plus beau des classements des buteurs ? Merci beaucoup à lui.

BILAN, STATS et CLASSEMENT des BUTEURS

– 32 joueurs utilisés, dont 6 ont disputé les 7 rondes. 20 adultes et 12 jeunes.

– vétérans : 10

– seniors P : 3

– seniors : 7

– Junior : 1

– cadet : 1

– minimes : 4

– benjamins : 5

– pupille : 1

– 27 joueurs ont remporté au moins une ronde ;

– 136 parties disputées (56 en N4, 28 + 28 en L1 et 24 en départemental).

– soit une moyenne de 4,25 parties par joueur (wouah).

Bilan par équipe :

-Albi 1 : 7 matchs, 21 points. Bilan : 7 victoires, 0 match nul, 0 défaite.

34 victoires contre 10 défaites en parties individuelles.

-Albi 2 : 7 matchs, 17 points. Bilan : 4 victoires, 2 matchs nuls, 1 défaite. 15 victoires contre 6 défaites en parties individuelles.

-Albi 3 : 7 matchs, 12 points. Bilan : 2 victoires, 1 match nul, 4 défaites. 11 victoires contre 6 défaites en parties individuelles.

-Albi 4 : 6 matchs, 11 points. Bilan : victoire, 3 matchs nuls, 2 défaites. 9 Victoires contre 13 défaites en parties individuelles.

Total : 14 victoires, 6 matchs nuls et 7 défaites.

Classement des buteurs  :

5 victoires (1) : Guilhem Gros

– 4 victoires (8) : Paul Agostini, Pierre Auréjac, Ludovic Connat, Justin Couet, Philippe Fabre, Christian Gayraud, Charles Taurines et Patrice Vincens

– 3 victoires (3) : Félix Palomar, Daniel Peaud-Lenoël, Zakary Benhamdi, .

– 2 victoires (8) : Jean-Claude Adiba, Jean-Paul Bories, Denis Caure, Arthur Clasert, Mathis Lafon, Bach Nguyen, Michel De Baralle et Mathis Pezet

– 1 victoire (7) : Olivier Guedon, Esteban Dupuis, Clément Puech, Jean-Claude Donadille, Alain Serres, Maël Algayon et Sohel Noujaim

_____________________________________________________________________________

Sur ces mots doux, le club souhaite d’agréables et méritées vacances à ses preux chevaliers. D’ici là, que la force soit avec vous dans les prestigieux tournois estivaux qui vous attendent !

Guilhem Gros

2 commentaires sur “Dernière ronde d’Interclubs 2021-2022 : Pour l’éternité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *